La non-violence, une force

Cette vidéo d’une durée de 25 minutes a été réalisée en 1998 par Alain Refalo et Etienne Godinot, avec le concours d’étudiants de l’ICAM-Lille. Elle présente la non-violence à la fois comme une philosophie qui donne sens à l’histoire de l’humanité et comme une stratégie politique fondée sur la non-coopération avec l’injustice. Illustrée par de nombreuses images, elle inclut principalement une interview de Jean-Marie Muller (thèmes : la violence omniprésente, la non-violence comme exigence morale et philosophique et comme stratégie politique, la nécessité et l’urgence d’une culture de non-violence). D’autres acteurs et chercheurs contemporains - connus ou moins connus - sont également interviewés : Federico Mayor (la violence, l’injustice, le désordre international), général Jean Cot (le conditionnement à la violence dans les guerres), Léopold Greindl (le génocide du Rwanda en 1994), Théodor Ebert (le rôle de l’action non-violente dans la chute du mur de Berlin et du communisme en Europe de l’Est), Christian Delorme (la marche « des Beurs » en  1983 pour l’égalité et contre le racisme), Albert Jacquard (l’occupation non-violente d’habitations inoccupées par les militants de DAL et la reconnaissance du droit au logement), Simone de Bollardière (le rôle des femmes dans la lutte non-violente contre l’injustice et contre la guerre), Angela Mickley (le comportement non-violent), Théodore Monod (l’exigence de non-violence comme fondement de l’humanité).