Orientations pour une politique de sécurité et de paix au 21e siècle

Publié le 01/09/2017

Pierre de Villiers a démissionné après avoir critiqué la baisse de 850 millions d'euros du budget des armées pour 2017.

L'aspect budgétaire de la Défense est une bonne opportunité pour réfléchir aux problèmes de fond. Dans le texte ci-après, l'IRNC présente trois orientations pour une nouvelle politique de défense au XXIe siècle :

  • Remise en cause de la dissuasion nucléaire française, nouvelle ligne Maginot inefficace, immorale, dangereuse et ruineuse, et initiative solennelle de désarmement nucléaire unilatéral de la France dans le cadre du désarmement général demandé par l'ONU ;
  • Développement d'une force conventionnelle et européenne d'intervention contre le terrorisme et les dictatures, selon l'exemple de la Brigade franco-allemande ;
  • Intégration dans la politique de défense et dans la politique étrangère des stratégies non-violentes des résistance civile et d'intervention civile.

Étienne Godinot, François Marchand et Jean-Marie Muller, membres de l'IRNC : Orientations pour une politique de sécurité et de paix au XXIe siècle